APEK Agriculture Kindia

ONG guinéenne de développement

Accueil > Nos projets > Projets achevés > Rio Tinto

Rio Tinto

jeudi 2 janvier 2020

Le Projet SIMFER SA avec Rio Tinto est un projet minier.

La société a signé une convention d’exploitation minière avec le gouvernement Guinéen. Dans son processus d’implantation, et notamment dans sa perspective de construire les ports logistique et minier à Senguelen, 107 ménages de trois (3) villages de Maférinyah (Bamboukhoun, Senguelen et Madinagbé) ont été amenés à céder leurs terres agricoles qui abritent les installations du dit projet (voies ferrées, carrières, port, etc.). Une bonne partie de ces domaines cédés était cependant agricole et constituait les sources de revenu des populations impactées. Elles y pratiquaient en effet le maraîchage, le manioc, la riziculture et d’autres spéculations leur permettant de supporter leurs besoins et ceux de leurs familles et parents tels que la couverture des charges de santé, l’éducation des enfants et la sécurité alimentaire.

Le développement et l’épanouissement des populations guinéennes et particulièrement celui des ménages impactés par ses activités étant au cœur des préoccupations de Rio Tinto, des actions ont été identifiés sous la coupe du département Développement économique et communautaire à l’effet d’accompagner ces populations dans l’établissement et l’amélioration de leurs activités agricoles habituelles.
Dans cette perspective, plusieurs actions sont mises en œuvre par l’équipe du Département Développement économique et communautaire de Rio Tinto conformément aux principes de la SFI et les normes du projet dont une étude préalable de recensement de tous les impactés individuels et collectifs du projet.
Pour la réinstallation et le rétablissement des moyens de subsistance des impactés, Rio Tinto a contractualisé avec l’APEK Agriculture, suite à un appel d’offre, la réalisation de 30 hectares de maraîchage et 15 hectares de manioc dans les villages de Bamboukhoun, Senguelen et Madinagbé de la commune rurale de Maférinyah.

Un contrat de prestation d’une durée de 10 mois a été signé (septembre 2013 – juin 2014) par les deux parties. L’objectif de cette mission était d’améliorer les activités de production maraîchère et du manioc des impactés pour leur permettre de compenser d’une part les dommages subis et d’autre part intensifier leur production pour augmenter leur rendement ainsi que d’améliorer la structuration de leurs activités agricoles.
on note également d’autres activités :
- la distribution des intrants, petits équipements et petit outillage agricole ;
- la mise en place de puits maraîchers améliorés avec bassins de retenus ;

Une deuxième mission a été réalisée pour Rio Tinto en 2016 pour l’appui de 80 ménages.